Rambouilletdef.jpg

Couderc.jpg

A propos de l'auteur

Ayant connu une enfance difficile, Claude Couderc, né à Montpellier, a consacré une grande partie de son travail aux problèmes de société liés aux enfants. Réalisateur de séries télévisées (L'Histoire des enfants) et de téléfilms (L'Adieu aux enfants), ancien
responsable de magazines à France 3, il est l'auteur de nombreux livres à succès : Le Mal d'enfance, Les Enfants de la violence, Nos enfants et la drogue (Fixot, 1990, 91 et 94) ; C'est sûr, la vie sera belle, Le Petit (Robert Laffont, 1994, 95) ; Mon père cet inconnu, Les Années violence (Presses de la Renaissance, 2002, 2007), Tom, l'enfant rebelle (L'Archipel, 2017)... Officier des Arts et des Lettres, il
réside entre la région parisienne et le Finistère Sud (il anime des cafés littéraires au Pouldu).

• le succès des livres de Claude Couderc, dont Le Mal d'enfance (200 000 exemplaires vendus)
• dans la grande tradition de Chiens perdus sans collier, un roman "bigger than life", par un auteur connu pour sa connaissance du
monde de l'adolescence
• un Poil de carotte version 2018, terriblement émouvantles autres avec ses deux filles adoptées en Haïti.


couderc.jpg

 A propos du livre en dédicace

Le nouveau roman autobiographique de Claude Couderc
Comme chaque jeudi, Le Petit va prendre son goûter chez Madame Pozzi, qui emploie sa mère comme femme de ménage. Comme on
ne mange pas toujours à sa faim à la maison, il se délecte de goûters pantagruéliques, dévorant pâtisseries, viennoiseries et confitures.
Pourtant, ces agapes ne suffisent pas à effacer la honte qu'il éprouve d'être pauvre. Et les retours à la maison sont autant de
désenchantements : le père, un homme violent et alcoolique, maltraite femme et enfants. Au jour le jour, la vie devient insupportable. Par
chance, il peut compter sur sa voisine Vivi, sincère et gouailleuse, qui lui permet de sortir, un temps, de sa torpeur.
Alors, Le Petit guette désespérément le retour de son frère, parti en Indochine. Avec lui, c'est la promesse d'une vie choyée et gâtée.
Mais pour l'instant, restent les immuables goûters chez Madame Pozzi, comme des instants de répit dans un quotidien triste et sans pitié.
Des après-midi où l'on oublie le temps, mais où on apprend à grandir aussi. Et qui sait, l'été terminé, peut-être que Le Petit ne le sera
plus tout à fait vraiment seul... ?

 



Vous êtes ici :   Accueil » Claude Couderc
 
Visites

 105963 visiteurs

 9 visiteurs en ligne